Biologie de l’ours brun

Description

Longueur du corps 170 à 220 cm, poids 100 à 340 kg, couleur du pelage allant du brun clair au brun presque noir. Les jeunes portent une collerette claire. Denture dotée de canines puissantes; contrairement à celles des autres prédateurs, les molaires présentent des couronnes larges et plates en raison de leur adaptation à un régime alimentaire essentiellement végétarien. Pattes trapues, munies chacune de cinq griffes qui ne peuvent pas être rétractées dans des fourreaux, au contraire des griffes des chats. L’ours est un plantigrade; il grimpe et nage aussi très bien.

À l’origine, les ours bruns peuplaient presque toute l’Europe, ainsi que l’Amérique du Nord et l’Asie centrale et septentrionale. Aujourd’hui, en Europe, nous trouvons des populations résiduelles d’ours bruns dans les Pyrénées et les Abruzzes, dans les Alpes austro-slovènes et dans les Balkans. Des populations plus importantes vivent encore dans les Carpates, en Scandinavie et en Russie occidentale.

Habitat

Sous nos latitudes, l’ours vit principalement dans les forêts et à la lisière de celles-ci. Sans l’influence de l’homme, le Plateau suisse serait dominé depuis plus de 3000 ans par des forêts essentiellement composées de hêtres. Dans les clairières et les lisières, où se développe une riche strate herbacée complétée par des arbustes à baies et où le chêne se fait une place à côté du hêtre dominant, l’ours recherche les faînes, les glands et les baies.

Rythme d’activité journalier et saisonnier

DL’ours brun est actif de jour comme de nuit, avec une préférence pour la nuit suivant les menaces ou les nuisances auxquelles il est exposé. Pour s’adapter au manque de nourriture en hiver, l’ours brun (qui est principalement herbivore) hiberne sous nos latitudes entre octobre et mars. L’hibernation est déclenchée par le manque de nourriture, le raccourcissement des journées et la baisse de la température moyenne. Lorsqu’ils sont en captivité, les ours bruns n’entrent en hibernation que s’ils peuvent accumuler les réserves de graisse nécessaires grâce à un nourrissage intensif à la fin de l’été et en automne et s’ils disposent d’un vaste enclos, comportant d’assez grandes cavités.

Régime alimentaire

L’ours brun est un omnivore typique, mais surtout un végétarien. Il se nourrit de baies, de racines, de fruits, de bourgeons, de graines et d’herbe. En outre, il se régale d’insectes ou des larves de ceux-ci et il adore le miel des abeilles sauvages. Parfois, il se comporte aussi en prédateur lorsqu’il s’attaque à des animaux pâturant dans des espaces non protégés comme les moutons et les bovins. Il ne dédaigne pas non plus les carcasses de gibier mort.

Reproduction et vie sociale

En dehors de la période de reproduction (l’accouplement a lieu en mai ou juin), les ours bruns vivent en solitaire dans des secteurs plus ou moins délimités. Après une période de gestation de 7 à 8 mois, l’ourse met au monde 2 ou 3 oursons d’environ 300 grammes chacun dans une tanière qu’elle a creusée elle-même. Les petits sont aveugles à la naissance. Ils n’ouvrent les yeux qu’après environ 4 semaines et sont allaités pendant 4 mois. L’ourse garde ses petits auprès d’elle pendant deux à trois ans. Durant cette phase, elle évite strictement les mâles. Les petits apprennent de leur mère tous les comportements nécessaires à leur survie. Après cette période, les jeunes vagabondent jusqu’à leur maturité sexuelle, qu’ils atteignent à l’âge de trois à quatre ans. Une femelle peut mettre bas jusqu’à dix fois. En captivité, l’ours brun peut vivre jusqu’à trente ans.

Autres Sujets

Les habitants du Parc aux ours
Berne et les ours
Accès au Parc aux ours
Verein zooschweiz
European Association of Zoos and Aquaria
Verband der Zoologischen Gärten
World Association of Zoos and Aquariums